La rage de vivre c’est celle de ces musiciens noirs qui remontent par le fleuve Mississippi des États du Sud vers le Nord où ils jouissent d’une plus grande liberté d’expression.
Ces orchestres créent un jazz nouveau dit de la Nouvelle-Orléans, inventif, et bien émancipé par rapport à ce qui continuait de se jouer dans le Sud.
Il va littéralement enflammer Chicago qui devient un des hauts lieux de la musique hot dès la fin des années 1910.
A partir du livre de Mezz Mezzrow, Gilbert Dombrowsky vous racontera des scènes mémorables de concert avec Bessie Smith, L. Armstrong, S. Bechet et la vie endiablée du Harlem des années 1930-40.
La partie musicale sera assurée par le clarinettiste Jean-Pierre Vidal et les 5 musiciens du groupe « Sophistic Jazz Band » dans le plus pur style New-Orléans.